PARLEMENT du CANADA
Accueil Travaux parlementaires Sénateurs et députés Au sujet du Parlement Visitez le Parlement Emplois

ALPHEUS TODD

Alpheus Todd est né le 30 juillet 1821, à Londres, en Angleterre. Fils de l’auteur et artiste Henry Cooke Todd, Alpheus déménage à York, en Ontario, avec sa famille, alors qu’il a douze ans. Lorsque York devient Toronto, l’année suivante, Todd produit un plan de la ville en se promenant dans les rues et en reportant ses pas sur papier, en mettant les choses à l’échelle. La version finale de sa carte impressionne un éminent avocat du nom de Robert Baldwin Sullivan qui l’aide à obtenir un poste à l’Assemblée législative du Haut Canada. L’année suivante, à l’âge de 15 ans, Todd est nommé bibliothécaire adjoint.

En 1841, cinq ans après son entrée en fonction à l’Assemblée, Todd publie The Practice and Privileges of the two Houses of Parliament. Son ouvrage est proclamé « premier ouvrage de droit publié au Canada »1 et, peu de temps après, il est adopté par l’Assemblée législative de la Province du Canada, nouvellement unifiée. La même année, grâce à sa réputation grandissante d’expert canadien en procédure parlementaire, Todd est nommé bibliothécaire adjoint de l’Assemblée législative. Todd devient rapidement le rédacteur d’importants documents pour les orateurs, du Discours du Trône ou de documents contenant des points d’attaque contre des projets de loi débattus. Todd est une mine de connaissances et une grande source d’appui pour bien des parlementaires. Selon Hamlyn Todd, fils d’Alpheus, « il arrive parfois que le leader de l’Opposition s’assoit à côté de lui pour le consulter, pendant que le Premier ministre attend son tour. »2

Pendant les émeutes de 1849, à Montréal, 13 800 volumes des 14 000 ouvrages de la collection de la bibliothèque sont détruits par le feu, avec les édifices de l’Assemblée. Cinq ans plus tard, plus de cinquante pour cent de la nouvelle collection partent en fumée, lorsque les édifices de l’Assemblée sont, encore une fois, ravagés par les flammes, dans la ville de Québec. À titre de bibliothécaire adjoint, Alpheus Todd se voit confier 50 000 $ pour acheter le noyau d’une nouvelle collection. Il est nommé bibliothécaire en chef de l’Assemblée législative à son retour d’Angleterre et de France avec 17 000 nouveaux volumes et avec de l’argent à dépenser. En 1865, la collection a gagné en importance pour atteindre 55 000 volumes et on la déménage de Québec à Ottawa, en préparation de la Confédération.

Au cours des premières années du nouveau Dominion, Todd publie une série en deux volumes intitulée On Parliamentary Government in England, un survol du constitutionnalisme parlementaire britannique. L’ouvrage est accueilli par des éloges, le Westminster Review le décrivant comme le «traité le plus complet » jamais écrit sur la prérogative royale et le privilège parlementaire et il sert bientôt d’outil de référence pour les États désireux de rédiger une nouvelle constitution.

Les dédicaces que l’on retrouve en préface à bon nombre de ses écrits constituent une fenêtre sur les débuts de l’histoire canadienne : certains volumes sont dédiés à des « amis », comme sir John A. Macdonald, feu Thomas D’Arcy McGee ou le Gouverneur général Lord Dufferin, entre autres. En 1889, l’avocat et homme politique expérimenté William McDougall décrit Todd comme un homme travailleur « affable, sans prétentions, patient à l’égard de ceux qui l’approchaient. Francophones ou anglophones, grit ou tory, gouvernement ou opposition étaient semblables à ses yeux quand il s’agissait de chercher une information. » On dit qu’il n’a manqué qu’une seule journée au cours de ses quinze dernières années de travail à la Bibliothèque du Parlement et il jouit d’une réputation d’expert constitutionnel fidèle et fiable à travers tout l’Empire britannique.

Alpheus Todd est le premier bibliothécaire parlementaire du nouveau Dominion du Canada et il occupe ce poste jusqu’à sa mort, en 1884. Il laisse derrière lui trois fils et sa femme, Sarah.


  1. Todd, Hamlyn A. “Alpheus Todd, 1821-1884”, University of Saskatchewan Library, 1923, p.2
  2. Todd, Hamlyn A. “Alpheus Todd, 1821-1884”, University of Saskatchewan Library, 1923, p.6

© Bibliothèque du Parlement